Changements sous contrainte
4 mai 2021

Changements sous contrainte

À l’occasion de la sortie de l’édition 2021 du Choiseul 100, Simon Majoulet et Paul Bellorini, Associés de Remora Talent Advisory et partenaire de notre classement, reviennent sur cette édition 2021 si particulière marquée par la pandémie mondiale.


La vision et le plan à 5 ans ont laissé la place au plan à 5 semaines, l’intérêt collectif a pris le pas sur les intérêts individuels, le focus national sur la mondialisation, le flexi travail s’est très largement décomplexé, et pour finir la transformation digitale s’est enfin imposée aux organisations les plus résistantes et réticentes.

L’année 2020 aura si bien illustré la citation du sportif et philosophe américain Mike Tyson « everybody has a plan until they get punched in the mouth », que plus personne ne se risquera à la moindre planification ou projection pour 2021.

Résilience, pivot, sauvetage de meubles pour les uns, accélération, changements d’usages qui valident miraculeusement les business plans, voire simple « dumb luck » pour les autres, jamais une épidémie mondiale faisant aussi peu de morts aura aussi rapidement rebattu les cartes.

Le classement Choiseul 100, pour autant, sait comme d’habitude sortir de l’immédiat et récompense cette année des entrepreneurs ayant pris de plein fouet les conséquences de la Covid (l’eTravel, comme Evaneos, le retail comme les Galeries Lafayette), comme ceux ayant été du bon côté du manche (de la grande distribution à toutes les offres « full digitales »). Il récompense surtout, avec Ÿnsect en porte banderole, ces entreprises hybrides qui utilisent tout le corpus des valeurs de la FrenchTech (innovation technologique forcenée, culture entrepreneuriale, volonté de casser les anciennes façons de faire, capacité à renoncer rapidement quand une idée ne « colle » pas pour repartir ailleurs, etc.) et un sujet ancré dans l’économie d’avant et très peu « paillettes » (l’alimentation animale).

En cette saison 1 de la Covid, tous nos dirigeants ont été confrontés à des enjeux inédits. La vision et le plan à 5 ans ont laissé la place au plan à 5 semaines, l’intérêt collectif a pris le pas sur les intérêts individuels, le focus national sur la mondialisation, le flexi travail s’est très largement décomplexé, et pour finir la transformation digitale s’est enfin imposée aux organisations les plus résistantes et réticentes.

Nos jeunes dirigeants ont un rôle clé à jouer dans l’incarnation et l’orientation de l’avenir. Leur agilité doit nous permettre, collectivement, de mieux adresser les défis d’une pandémie mondiale, qui a vocation à se reproduire. Nous compterons plus que jamais sur leur capacité à pivoter, leur appétence technologique, leur pragmatisme opérationnel et leur confiance dans leurs capacités, celles de leurs équipes, et celles de notre pays tout entier.

Leur grand défi immédiat, d’ici la prochaine édition, sera de réussir à anticiper la fin du filet de sécurité public tout en projetant nos entreprises dans ce fameux « monde d’après »… c’est-à-dire le monde aujourd’hui.


Retrouvez l’édition 2021 de notre classement Choiseul 100 et les mots de nos partenaires ci-dessous.