« Voyage au cœur de la mobilité » avec Thierry Mallet, PDG du Groupe Transdev
18 mai 2022

« Voyage au cœur de la mobilité » avec Thierry Mallet, PDG du Groupe Transdev

Thierry Mallet, PDG de l’un des leaders mondiaux du transport Transdev, était l’invité de marque de notre Club Choiseul ce 18 mai.

Egalement auteur, Thierry Mallet est venu présenter son dernier ouvrage, Voyage au cœur de la mobilité. Cet essai nourri de plus de trente années d’expérience sur le terrain propose une réflexion sur les grands enjeux présents et à venir de la mobilité, et la façon dont nous pourrions y répondre dès à présent.

Réduire notre usage de la voiture individuelle, un impératif social et environnemental

Partant du constat que les Français parcourent en moyenne 40 km par jour, et que la voiture reste de loin le moyen le plus utilisé pour se déplacer, Thierry Mallet rappelle l’urgence qu’il y a à développer de « nouvelles voies ».

Il faut provoquer un choc d’offres de qualité qui soient une véritable alternative à la voiture individuelle.

Afin de passer de 80% des parts modales de déplacement pour la voiture individuelle à 60% d’ici 2040, Thierry Mallet nous enjoint d’éviter les solutions de court terme pour favoriser une réflexion plus globale, plus profonde. Les décisions prises aujourd’hui n’auront des impacts que dans dix à quinze ans : pour réussir un réel pas en avant, il faut penser l’urbanisme en fonction de la mobilité, et non l’inverse.

Une telle (r)évolution répond à un enjeu premier, celui de la cohésion sociale et territoriale. Assurer une offre de transport qualitative et abordable pour relier nos territoires est un objectif capital, notamment pour les populations qui vivent en zone périphérique. Les transports restent aujourd’hui un facteur d’exclusion, et le coût de la voiture individuelle pèse souvent lourdement sur le budget des familles modestes. Satisfaire la forte demande existante en périphérie des grandes villes, aujourd’hui restreinte par des enjeux de pouvoir d’achat, est donc le défi que Thierry Mallet juge le plus impérieux.

La lutte contre le changement climatique représente le deuxième objectif décisif du renouvellement de l’offre de transport. Alors que les déplacements quotidiens représentent plus de 70% des émissions des voitures individuelles, limiter l’utilisation de moyens de transport polluants est la condition sine qua non d’un avenir tourné vers le développement durable et la lutte contre le dérèglement climatique.

Il me paraît indispensable de mener une réflexion plus globale autour d’un urbanisme maîtrisé, adapté à la fois aux enjeux du changement climatique et aux attentes de nos concitoyens en termes de qualité de vie et de cohésion sociale.

Quels horizons, quelles solutions ?

Face à ces impératifs, Thierry Mallet propose d’explorer plusieurs solutions. Le développement de lignes express fait partie de ses premières recommandations, à l’instar de la nouvelle ligne Créon-Bordeaux, qui comptait près de mille utilisateurs par jour dès la première semaine. A Bogota, l’innovant réseau de bus express Transmilenio transporte chaque jour plus de 2,5 millions de passagers.
Entre covoiturage, parkings relais, bus solidaires, transport à la demande, vélo et transports publics classiques, les solutions et initiatives à développer sont légion.

Pour relever le défi Fit for 55, nous devrons faire appel à tous les acteurs et à toutes les solutions.

Startups, élus, entreprises, habitants du territoire, acteurs de l’aménagement du territoire… C’est tout l’écosystème des mobilités qui doit travailler conjointement pour créer l’avenir de la mobilité.

Merci à Thierry Mallet et à l’ensemble des participants pour ce moment d’échange enrichissant !